top of page

3. Soutenir l’accès à un logement durable

La Fondation souhaite donner accès de manière durable à un logement individuel et personnel à des personnes touchées dans leur santé mentale avec la possibilité d’un accompagnement psychosocial et/ou socio-educatif modulable.
Notre objectif est d’acheter un appartement 1,5 – 2 pièces chaque année par le biais de donations de particuliers, d’autorités, d’entreprises, de fondations et autres organismes de bienfaisance. Cette action s’inscrit dans le projet ambitieux de créer à terme une régie sociale au sein de la Fondation Trajets et nous offre l’espoir d’atteindre pleinement notre mission d’inclusion durable dans la cité.
Nous nous engageons dans l’utilisation des fonds à acheter des appartements de bons rapports qualité/prix et ayant une situation géographique permettant l’accès à toutes commodités.

Notre secteur hébergement se donne pour mission de permettre à la personne touchée dans sa santé mentale d’accéder à son propre logement ou à une solution d’hébergement adaptée dans laquelle elle peut expérimenter une autonomie la plus élevée possible. Nous offrons un large choix de prestations adaptées aux besoins et au niveau d’autonomie des personnes : structures résidentielles (rétablissement et formation), appartements accompagnés (transition), appartements de suivi (insertion), accompagnement à domicile (inclusion). Chaque prestation s’inscrit dans une temporalité et forme/accompagne la personne dans son projet personnel. 


Chaque année, nous dénombrons en moyenne 10 personnes intégrant une prestation sur laquelle elles peuvent expérimenter plus d’autonomie. Depuis 2010, notre modèle a permis à 31 personnes de quitter un hébergement Trajets pour leur propre logement indépendant. Malgré ses résultats enthousiasmants, l’accès à un logement indépendant demeure un défi. 


Des constats…


Aujourd’hui, des personnes accompagnées dans nos appartements de suivi sont suffisamment autonomes pour prétendre à accéder à un logement hors institution et mobilisent ainsi une place en EPH (établissement pour personnes handicapées) coûteuse pour la société.

L’accès à un appartements privé peut représenter un défi important elles pour plusieurs raisons :

Un marché immobilier tendu :

Des loyers élevés

Les bailleurs disposent de possibilités accrues de choisir leurs locataires

Les personnes concernées sont parfois endettées 

L’accès aux logements sociaux dépend uniquement de la situation financière 

 

Des problématiques liées à la santé mentale :

 

Rechercher un logement est un processus nécessitant une implication et une motivation importante et certaines personnes se démobilisent après des années de recherches

Le maintien dans son logement dépend aussi du seuil de tolérance des voisins pour les comportements liés aux symptômes des maladies psychiques

 

 

Des représentations de la santé mentale freinant l’accès au logement :

Le handicap psychique ne bénéficie pas du même niveau de compréhension que les affections congénitales ou les handicaps moteurs. Les préjugés concernant la dangerosité et l’imprévisibilité de ces personnes sont importants et peuvent freiner les bailleurs.

 

…. Des solutions

 

Acheter des appartements 

 

Trajets permettrait aux personnes qu’elle accompagne suffisamment autonomes et stabilisées dans leur santé psychique :

 

D’accéder à leur propre logement avec peu ou prou d’accompagnement psychosocial

D’investir leur logement et de s’y projeter de manière durable

De bénéficier d’accompagnements personnalisés en fonction de leurs besoins qui peuvent être fluctuants sans nécessité de déménagement

 

Trajets proposerait des loyers alignés sur les barèmes des prestations complémentaires et les revenus locatifs générés seront réinvestis dans l’entretien et l’achat de nouveaux appartements.

La concrétisation de ce projet permettrait de libérer des places en institution pour des personnes en attentes de prestation d’hébergement et de limiter l’ouverture de nouvelles (le nombre de places actuel demeurerait suffisant dans leur fonction de formation et d’expérimentation).

Développer l’offre d’accompagnement à domicile 

 

Au-delà du logement, au vu des variations de la santé mentale, nous compléterons le bail avec une offre d’un accompagnement à domicile (ADom) s’adaptant aux besoins des personnes.

Nos profesionnel.le.s ont l’expertise de ce type d’accompagnement et suivent depuis plusieurs années des personnes vivant dans leur propre appartement. Le Département de la Cohésion Sociale nous soutient activement dans le développement de cette prestation.

Même si le locataire ne souhaite plus d’ADom ou n’en a plus besoin, en qualité de propriétaire, Trajets conserverait des contacts et pourrait le cas échéant prendre des mesures adaptées.



Memheb
.pdf
Download PDF • 7.72MB

Faire un don

Galerie

Faire un don

Toutes les démarches à suivre pour soutenir la Fondation

Ils nous soutiennent déja

Les partenaires qui nous ont fais confiance (texte à voir)

BVR

Nos cordonnées bancaires

bottom of page